AMLF

Accompagner les personnes souffrant de Lipœdème
Accueil  ›  Le lipœdème

Le lipœdème

Les symptômes

Le lipœdème est une affection médicale chronique caractérisée par une accumulation anormale et disproportionnée de tissu adipeux, principalement dans les membres inférieurs, tels que les jambes, les cuisses et les fesses.
Cette affection est souvent observée chez les femmes, bien qu’elle puisse également affecter les hommes de manière moins fréquente.

Le lipœdème se distingue par une distribution symétrique de la graisse, créant des jambes et des cuisses d’apparence disproportionnée par rapport au reste du corps.

Les principaux symptômes du lipœdème comprennent une augmentation de la circonférence des membres inférieurs, une texture de peau bosselée ou grumeleuse (semblable à la peau d’orange), une sensibilité accrue de la peau, des ecchymoses fréquentes et une tendance à enfler.

Les personnes atteintes de lipœdème peuvent ressentir une gêne physique, une douleur et une altération de la qualité de vie.
Les causes exactes du lipœdème ne sont pas complètement comprises, mais il est souvent considéré comme ayant une composante génétique.
Des facteurs hormonaux, vasculaires et inflammatoires sont également impliqués.

Le lipœdème peut être déclenché ou exacerbé par des changements hormonaux tels que la puberté, la grossesse ou la ménopause.
Bien qu’il n’y ait pas de traitement curatif pour le lipœdème, plusieurs approches sont utilisées pour gérer les symptômes et améliorer la qualité de vie.

Cela peut inclure des mesures telles que la compression, exercice, le drainage lymphatique manuel, une alimentation équilibrée et, dans certains cas graves, la liposuccion peut être envisagée. Il est important de consulter un professionnel de la santé spécialisé dans le traitement du lipœdème pour obtenir un diagnostic précis et des recommandations de traitement appropriées.

La pathologie

Le lipœdème est une affection chronique et progressive qui affecte principalement les femmes (10 %), la prédisposition au lipœdème serait héréditaire de manière autosomique dominante avec limitation du sexe.

On peut décomposer le mot « lipoedème » en deux mots :

Lip + œdème

Nous retrouvons le mot lip qui évoque le gras. Même s’il y a présence de graisse ce ne peut être défini comme « la maladie du gras »

« Une maladie du tissu conjonctif (adipeux) et fibrotique sur le bas-ventre, les hanches, les fesses et les membres de la femme, épargnant le tronc, les mains et les pieds. » Dr Karen Herbst.

Une maladie du tissu conjonctif (adipeux) et fibrotique sur le bas-ventre, les hanches, les fesses et les membres de la femme, épargnant le tronc, les mains et les pieds.
Dr Karen Herbst

Malgré l’existence d’études, un désaccord persiste sur la présence d’un « œdème » :
Une partie des experts de sept pays européens considèrent qu ’un œdème est une accumulation de liquide que l’on voit sous la peau, avec un signe du godet, or ce signe est dit « négatif » en cas de lipoedème. le Dr Karen Herbst et le groupe américain Standard of care for lipedema, utilisent une définition plus large : l’œdème est un excès de liquide dans la zone entre les cellules de graisses.
l’IRM montre une infiltration de liquide dans la graisse sous-cutanée chez 100 % des femmes en stade 3, l’œdème se trouve dans la graisse.

Il se caractérise par une accumulation anormale de graisse sous la peau, principalement au niveau des hanches, des fesses, des cuisses et parfois des bras.
Cette accumulation de graisse est souvent mal répartie et crée une apparence disproportionnée entre le haut et le bas du corps.Les personnes atteintes de lipœdème ont souvent des jambes lourdes, douloureuses et sensibles, avec une tendance à développer des ecchymoses facilement. Les expressions esthétiques (volume des membres, aspects de peau granuleux), et physiques (douleurs) peuvent conduire les patientes à subir une réelle souffrance objective et subjective.

Les symptômes peuvent s’aggraver avec le temps et peuvent entraîner une diminution de la mobilité et une altération de la qualité de vie.

Même si le lipœdème est souvent confondu avec l’obésité, mais il s’agit en réalité d’une affection distincte

Même si le lipœdème est souvent confondu avec l’obésité, mais il s’agit en réalité d’une affection distincte. Il existe cependant un certains nombre de co-morbidités possibles à un lipoedème.
La cause exacte du lipœdème n’est pas encore complètement comprise, mais des facteurs hormonaux et génétiques semblent jouer un rôle dans son développement.
Il n’existe pas de remède définitif pour le lipœdème, mais il existe des traitements qui peuvent aider à soulager les symptômes et à améliorer la qualité de vie des patients.
Cela peut inclure des mesures conservatrices telles que le port de vêtements de compression, l’exercice physique régulier et la gestion du poids.
Dans les cas plus avancés, des interventions chirurgicales telles que la liposuccion peuvent être envisagées pour réduire l’accumulation de graisse et améliorer la forme et la fonction des membres affectés.

Les 4 principaux stades du lipœdème sont:
• Stade I : Surface cutanée lisse, souple à la palpation, épaississement uniforme de l’hypoderme.
• Stade II : Surface cutanée irrégulière, aspect peau d’orange, sensation de nodules à la palpation.
• Stade III : Surface cutanée dure, augmentation des volumes, aspect de membres déformés, gêne fonctionnelle.
• Stade IV : Le lipo-lymphœdème.

Il est important de consulter un professionnel de la santé pour obtenir un diagnostic précis et discuter des options de traitement appropriées en cas de suspicion de lipœdème.

Difficultés fonctionnelles et lipœdème

Les personnes atteintes de lipœdème peuvent rencontrer diverses difficultés fonctionnelles en raison des symptômes associés à cette condition.

Voici quelques-unes des difficultés fonctionnelles couramment rencontrées chez les personnes atteintes de lipœdème :

  1. Douleur : Les personnes atteintes de lipœdème peuvent ressentir des douleurs dans les zones affectées.
    La pression exercée par l’accumulation de graisse peut provoquer une sensation de lourdeur et de douleur constante ou intermittente.
  2. Mobilité réduite : L’excès de graisse dans les jambes peut entraîner une réduction de la mobilité.
    Les mouvements peuvent être limités en raison de l’enflure, de la douleur ou de la raideur des articulations.
  3. Fatigue accrue : Le poids excessif des membres peut entraîner une fatigue accrue chez les personnes atteintes de lipœdème.
    La surcharge de graisse peut rendre les activités physiques plus difficiles et entraîner une augmentation de la fatigue générale.
  4. Problèmes de peau : Le lipœdème peut provoquer des changements cutanés, tels que des ecchymoses fréquentes, une sensibilité accrue, une peau d’apparence rugueuse ou une tendance à développer des infections cutanées.
    Il est important de noter que chaque individu atteint de lipœdème peut présenter des symptômes et des difficultés fonctionnelles différents
Le lipœdème, cette "maladie des jambes poteaux" qui n'est pas reconnue en France
Le lipœdème provoque une augmentation disproportionnée et progressive du volume des jambes. Classé par l'OMS, il reste méconnu en France. L'AMLF se bat...
Lire la suite...
Le premier Congrès International sur le Lipoedème 2023
Le premier Congrès International sur le Lipœdème qui s’est tenu en Allemagne en Octobre 2023 a été un grand moment. Médecins, chercheurs, chirurgiens,...
Lire la suite...
Reconnu par l’OMS depuis 2018, le lipœdème, aussi appelé la “Maladie des jambes poteaux” ne l’est toujours pas par la Sécurité...
Lire la suite...
Le lipœdème, des femmes en souffrance
https://youtu.be/4fl7Hqqt7EY Le docteur Vignes, spécialiste du lipoedème de l’hôpital Cognacq-Jay à Paris répond aux questions concernant les signes...
Lire la suite...
En savoir plus
Le lipœdème provoque une augmentation disproportionnée et progressive du volume des jambes. Classé par l'OMS, il reste méconnu en France. L'AMLF se bat pour que

Le premier Congrès International sur le Lipœdème qui s’est tenu en Allemagne en Octobre 2023 a été un grand moment. Médecins, chercheurs, chirurgiens, et professionnels

Reconnu par l’OMS depuis 2018, le lipœdème, aussi appelé la “Maladie des jambes poteaux” ne l’est toujours pas par la Sécurité Sociale. Une situation qui

https://youtu.be/4fl7Hqqt7EY Le docteur Vignes, spécialiste du lipoedème de l’hôpital Cognacq-Jay à Paris répond aux questions concernant les signes cliniques de la pathologie et la souffrance

Retour en haut